Un fond impeccable illustré de graphiques dans un business plan reste insuffisant pour impressionner les investisseurs.

En effet, la forme du dossier occupe une place prépondérante afin d'attirer l'attention des lecteurs. Cependant, comment choisir entre les différents outils disponibles ?


L'utilisation du format Word

Les entrepreneurs privilégient le format Word pour rédiger le plan d'affaires.

En effet, l'utilisation de ce format s'est vulgarisée pour le traitement de texte. D'ailleurs, Word permet de saisir, de modifier et de formater à souhait le business plan.

De plus, les styles de mise en forme incorporés dans le programme assurent une meilleure forme du dossier.


Les fonctionnalités intégrées sont également faciles d'utilisation. De surcroît, l'insertion des graphiques semble plus commode grâce aux options disponibles.


Néanmoins, il est important de noter les inconvénients du format Word pour la rédaction. L'impression de ce format semble complexe.

Effectivement, l'utilisation d'une imprimante, autre que celle sélectionnée par défaut, engendre une modification de la mise en forme particulièrement pour les sauts de page. De surcroît, la sécurité du dossier semble problématique à défaut de mot de passe pour accéder au contenu. D'ailleurs, la structure du plan d'affaires sous format Word peut facilement entraîner la corruption du fichier.


Les autres formats

De nombreux outils sont disponibles pour élaborer le contenu du plan d'affaires. Il existe entre autres : MS Excel, PDF et les logiciels libres et téléchargeables sur la toile. La solution MS Excel présente particulièrement un avantage considérable pour la simulation financière grâce à la fonctionnalité des macros (programmation pour automatiser une tâche particulière en intégrant les instructions dans MS Excel). Cette fonctionnalité offre un gain de temps considérable pour s'attaquer à la partie rédactionnelle du dossier.


Cependant, l'entrepreneur se doit d'acquérir quelques connaissances pour profiter des fonctions du programme MS Excel. En ce qui concerne PDF, ce format est uniquement conçu comme un format d'échange qui vise à préserver et protéger le contenu et la mise en page des fichiers. Par conséquent, il est difficile, voire impossible, d'effectuer une quelconque modification de son contenu. De plus, les multiples lecteurs PDF demandent des méthodes de travail différentes pour la recherche et l'extraction d'informations.


Comment choisir ?

L'auteur peut utiliser la totalité des outils disponibles pour garantir un plan d'affaires irréprochable au niveau de la forme. L'entrepreneur se réfère à MS Word pour saisir les informations dans la partie rédactionnelle. Il utilise MS Excel et les logiciels de conception de business plan pour effectuer ses calculs financiers. Pour protéger le dossier et empêcher les modifications du plan d'affaires, l'utilisateur convertit le tout au format PDF après avoir récupéré les contenus dispersés dans les différents outils.


L'investissement du projet entrepreneurial est lié à la capacité du plan de développement à convaincre les potentiels partenaires. D'ailleurs, une bonne impression dépend du fond et notamment la forme du business plan. En effet, les fonds d'investissements, tels que Iron Group, financent uniquement les startups qu'ils jugent innovantes à travers leur business plan. De plus, les bénéficiaires profitent de 5 ans de financement, de tests de produit et d'autres services grâce aux filiales d'Iron Group : Iron Capitals, Iron Labs et Iron Ads.